Le blog de
Haneek.s
<<Avril 14>>
LunMarMerJeuVenSamDim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Haneek.s
Inscrite depuis le :
21 Avril 2009
Dernière connexion :
10 Juillet 2011

Haneek.s
Bonjour les canailles.
Je suis la maman de Gotruks et la dessinatrice des derniers thèmes graphiques.
Je vous propose les histoires de Noémie et quelques techniques de dessins.
Bonne visite ;-


Ajouter à mes amis




rs
Haneek.s : Moi

Bye...

Bonjour,

Voilà que s’achève la 5E petite «  e-story  » de Noémie. J’espère qu’elle vous aura plu.

En ce qui me concerne, j’ai eu beaucoup de plaisir à l’écrire et à l’illustrer. Et merci à Morgane, Ana, Sam-sarah, Manuella, Ines, Astrid, ti cœur en caramel; lectrices assidues, Noémi, Azticotte pour vos remarques constructives. Une petite pensée pour Mev’s et Elsa qui ont de magnifiques talents d’écriture. Et tout ceux que j'oublie...

Je sais ce petit article a un air de «  au revoir  »…Et bien, c’est le cas  ! J’ai décidé de fermer la petite porte de mon blog. Car je pense, qu’il y a des moments ou il faut savoir prendre du recul.

OOhh non, les petites histoires de Noémie ne sont pas terminées, d’ailleurs elle va bientôt fêter ses 12 ans. Et le cousin de Collins n’a pas encore fait son apparition  ! J’ai plein d’idées et promis je tiendrai informés* ceux qui le souhaitent pour toutes ces prochaines péripéties.

Pour finir, j’ai eu beaucoup d’instants agréables sur Canaille blog, et je propose à chacun d’entre vous de continuer à cultiver leurs petits jardins secrets qui anime si bien vos blogs.

Bonne continuation,

Haneek.s

* Mon site – Cliquez sur contact pour adresse mail

14 - Le petit mot ; Le baiser

Je vis ses deux grands yeux se rapprocher, je pouvais maintenant sentir son souffle sur mon visage.


Je fermai les yeux et mon doux rêve se réalisa. 



Collins m’embrassa.

13 - Le petit mot ; Mes deux mains gauches ;-)

Sinon, où est l’intérêt d’être malade si en plus il faut se farcir les heures de cours manquées! Lançais-je en plaisantant !

Il releva son visage et prit un ton grave :

- Tu penses que je n’aurais pas dû passer ?

- Ah, non, non, je suis contente de te voir...et je tenais aussi a m’excuser pour hier soir. Répondis-je, de peur de commettre une autre boulette.

- J’ai lu ton mail...tu es toute excusée, répondit-il.

Il prit ma main et la serra dans la sienne. Il passa son pouce dans la paume de ma main, comme pour me dire; toutes les fois où ça n’ira pas je serai là.


Je lui souris, sans trop réfléchir à l’allure que je devais avoir; pas coiffée, en pyjama et les yeux fatigués  d’avoir passé une journée télé. 

12 - Le petit mot: Mes deux mains gauches ;-)

Je me sentais un peu bête en me rappelant que je portais mon pyjama à nounours rose et que je devais avoir une allure beaucoup plus négligée que la sienne !

De son côté, il semblait préoccupé par autre chose que mon apparence. Il essayait de trier les copies qui devaient être dans le désordre.

- Ah, laisse, je vais m’en occuper...lui dis-je pour le rassurer.

Il me présenta le petit tas de feuilles. Je tendis les mains, et d’un geste  maladroit, je laissai tomber une partie. Spontanément, Collins posa un genou à terre, pour ramasser. 


Je  m’agenouillai pour collecter  les quelques feuilles à mes pieds. 

- Mince, qu’est-ce que je peux être maladroite...maintenant, je comprends l’expression “avoir deux mains gauches” !

Sans qu’il ne relève la tête, je pouvais voir ses fossettes, 

qui creusaient joliment ses joues.

- Tu sais, je me serais volontiers passée des cours ! 

11 - Le petit mot : Le missionnaire III

A ce moment, je distinguai le regard vert clair de Collins qui me fixait 

avec un air interrogateur :

- On ne t’a pas vu aujourd’hui, nous nous sommes tous posés des questions, tu vas bien ?

J’étais surprise et réconfortée en même temps. Surprise de le voir planté là, sur le pas de ma porte, et rassurée de constater qu’il s’était inquiété.

- ça va merci, enfin, ça va mieux repris-je.

- Ce n’est pas grave j’espère, me questionna t-il.

- Non, rien qu’une grosse migraine, je viendrai en cours demain.

- En attendant, voilà, les cours de la journée, Karol m’a demandé...

- Oui, je sais, l’interrompais-je, je viens de l’avoir au téléphone. 

Alors c’est toi le fameux missionnaire ?!

- Faut croire ! Acquiesça t-il en souriant.

<<< | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 .... >>> | Dernière page

Sélectionne une page :